zoom_icon
 Fleur de Lys
 Fleur de Lys
zoom_icon
 Fleur de Lys
 Fleur de Lys

Fleur de Lys

Autocollant d'extérieur,
résistant à la pluie et au soleil.

5 x 4 cm
Parution en 2016 - ISBN : 9782372720786
Public : Jeunes et moins jeunes

A coller à l'arrière des voitures, caravanes, bateaux...

Alors que tous les royaumes choisissaient de forts et courageux animaux, seule la France adopte une fleur pour emblême. Pourquoi ?

En 507, Clovis remporte la décisive bataille de Tolbiac et se convertit. Ce roi des francs remplace alors les trois crapauds figurant sur ses armes par trois fleurs de Lis, symbolisant l'élection du royaume de Dieu : Ainsi revêtu, comme le lys, d'un manteau plus beau que celui du grand roi Salomon, le Royaume de France sera protégé par Dieu Lui-même.

On retrouve la même symbolique fleurdelisée sur la fusée de "Joyeuse", l'épée de Charlemagne. Elle est l'emblème des rois capétiens. Hugues Capet a sur son sceau une couronne de trois lys.

Au moyen-âge on écrivait « fleur de Loys » d'où le prénom Loys(Louis) que portèrent nombre de rois de France.

Sous Louis VII, le ciel cosmique (parsemé d'étoiles) fut changé en ciel des élus (parsemé de lis), ciel spirituel selon Bernard de Clairvaux, et le manteau royal devint bleu semé de fleurs de lys d’or.

Tous les rois de France eurent désormais des armés liliacées. Charles V réduisit le nombre de fleurs de lys à trois en 1376, en l'honneur de la Sainte Trinité. Les armes de France seront dorénavant composées de trois fleurs de lis d'or sur champ d'azur.

«Les deux feuillées qui sont ailes signifient Sapience et Chevalerie qui gardent et défendent la tierce feuillée qui est au milieu d'elles, plus longue et plus haute, par laquelle Foy est entendue et signifiée. Car elle est et doit être gouvernée par Sapience et défendue par Chevalerie. Tant que ces trois grâces de Dieu seront fermement et ordonnément jointes ensemble au royaume de France, le royaume sera fort et ferme, et s'il advient qu'elles soient otées et séparées, le royaume tombera en désolation et en destruction.»
(Guillaume de Nangis, chronique de Saint Louis)

La fleur de lys (ou lis) est l'un des plus anciens emblèmes au monde :
Le Lis est dans l'Ancien Testament une évocation du peuple élu. "Je suis un narcisse de Saron, Un lis des vallées" (Cantique des cantiques 2.1).
Le IVe livre d'Esdras dit que Dieu choisit le lys comme la première des fleurs. Osée (13-23) prophétise qu’Israël « croîtra comme le lis » lorsqu’il sera retourné à Yahve.
Le Lis ("chochana" en hébreu), a donné le prénom Suzanne.
Le Christ déclara (Saint-Mathieu, 6:25-28) « du vêtement, pourquoi vous inquiéter ? Observez les lis des champs, comme ils poussent : ils ne peinent ni ne filent. Cependant je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.»

Dans la même collection

© Editions saint JUDE, 2023