zoom_icon
 La Bannière de Jeanne d'Arc
 La Bannière de Jeanne d'Arc
zoom_icon
 La Bannière de Jeanne d'Arc
 La Bannière de Jeanne d'Arc

La Bannière de Jeanne d'Arc

Autocollant d'extérieur,
résistant à la pluie et au soleil.

10 x 10 cm
Parution en 2014 - ISBN : 9782372720243
Public : Jeunes et moins jeunes
A coller à l'arrière des voitures, caravanes, bateaux...

« LA BANNIÈRE DE JEHANNE, C'ÉTAIT JÉSUS-CHRIST, ROI, CONDUISANT SON ARMÉE À LA BATAILLE. Aussi les chroniqueurs ne cessent d'observer que Jehanne ne s'avançait dans l'action qu'avec sa bannière en mains, elle était comme transformée. Elle disait que son étendard lui était quarante fois plus cher que son épée et pourtant cette épée avait été miraculeusement découverte sur la révélation qui lui en avait été faite.
"Pourquoi l'aimait-elle si ardemment ? Parce qu'il représentait aux yeux de tous l'objet de sa mission : JÉSUS, ROI DU MONDE, RECONQUÉRANT SON ROYAUME DE PRÉDILECTION, LA FRANCE, et Se manifestant au monde qu'Il tient en Sa main comme le roi des nations, plus encore que des individus. »

(La mission posthume de Sainte Jehanne d’Arc et le règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ, par Mgr Delassus )

« Vive le Christ qui est Roi des Francs ! »

« Vous direz aux français qu’ils fassent trésor des testaments de saint Remy, de Charlemagne et de saint Louis, ces testaments qui se résument dans les mots si souvent répétés par l’héroïne d’Orléans : « Vive le Christ qui est Roi des Francs ! » A ce titre seulement, la France est grande parmi les nations ; à cette clause, Dieu la protégera et la fera libre et glorieuse ; à cette condition, on pourra lui appliquer ce qui, dans les Livres Saints, est dit d’Israël : que personne ne s’est rencontré qui insultât ce peuple, sinon quand il s’est éloigné de Dieu. Ce n’est pas un rêve, mais une réalité ; je n’ai pas seulement l’espérance, j’ai la certitude du plein triomphe. »

(Saint Pie X, lors de la lecture du décret de béatification de Jeanne d’Arc, 13 décembre 1908)

Au champ de Lys d’or,
Christ du Jugement dernier,
entouré de l’ange de la justice
et de l’ange de la miséricorde,
et devise Jhesus Maria.»



Dans la même collection

© Editions saint JUDE, 2023