zoom_icon
 Ce jour où le Christ est né
 Ce jour où le Christ est né
zoom_icon
 Ce jour où le Christ est né
 Ce jour où le Christ est né

Ce jour où le Christ est né

Auteur : Henriette Horovitz

21x15cm - 140 pages
Parution en 2016 - ISBN : 9782372720861
Public : Jeunes et moins jeunes
Vingt siècles se sont écoulés, et la date marquant le début de l’ère chrétienne, point central de l’Histoire, semble s’être perdue dans le temps.
Mais la découverte des Manuscrits de la Mer Morte va apporter un éclairage nouveau...
À partir des calendriers de Qumrân débute une enquête passionnante. Confrontant les écrits bibliques et profanes, étudiant les données astronomiques de la Nasa, recourant à l’archéologie, la numismatique, la paléographie et les comparant aux révélations de saints reconnus, l’auteur démontre que l’Eglise n’a rien laissé au hasard. On s’étonne alors de voir les fêtes chrétiennes apparaître aux dates auxquelles elles sont déjà fêtées depuis plus de deux mille ans...
Qumran ?

En 1995, le savant israélien Shemaryahu Talmon publie une étude sur le calendrier liturgique découvert dans la grotte 4 de Qumrân (doc.4Q321). Il y trouva les dates du service au Temple que les prêtres assuraient, à tour de rôle, encore au temps de la naissance de saint Jean-Baptiste et de Jésus. Selon ce document, copié sur parchemin entre les années 50 et 25 av. J.-C., donc contemporain d’Élisabeth et de Zacharie, la famille des Abiyya à laquelle ils appartenaient (Lc 1, 5 ; cf. 1 Ch 24,10) voyait son tour revenir deux fois l’an, du 8 au 14 du troisième mois du calendrier solaire, et du 24 au 30 du huitième mois. Cette seconde période tombée vers la fin de notre mois de septembre, confirme le bien-fondé de la tradition byzantine immémoriale qui fête la « Conception de Jean » le 23 septembre.

Or ce fut, comme l’écrit saint Luc, le « sixième mois » de la conception de Jean que l’ange Gabriel apparut à la Vierge Marie. À compter du 23 septembre, le « sixième mois » tombe très exactement le 25 mars, en la fête de l’Annonciation. Dès lors, Jésus est bien né le 25 décembre, neuf mois plus tard. Noël n’est donc pas « la consécration religieuse et cultuelle d’un événement cosmique, le solstice d’hiver qui marque la régression de la nuit ». Non ! le 25 décembre est l’anniversaire de la naissance du Christ, tout simplement… Une fois de plus la tradition séculaire de l’Église se trouve en parfait accord avec les plus incontournables découvertes scientifiques.

Dans la même collection

© Editions saint JUDE, 2023